Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Feliciano Valencia, leader de l'Association des conseils autochtones du nord du Cauca (ACIN) a été arrêté

16 September 2015

L'arrestation a été confirmée par des sources proches de l'ACIN et par le Corps Technique d’Enquête (CTI, Cuerpo Técnico de Investigación) de la Police. Valencia a été arrêté aujourd’hui dans l'après-midi à Popayan, apparemment en relation avec un fait de la Minga sociale, autochtone et communautaire de 2008. Cette affaire s’ajoute aux dénonciations des organisations de défense des droits humains suite aux cas répétés de persécution contre le mouvement social.

John Houghton, défenseur des droits des peuples autochtones, a confirmé que l'arrestation a eu lieu à La Agustina, au nord de Popayán, dans l'après-midi, et que le motif invoqué par la Force publique se réfère à « une vieille affaire pour laquelle il a été acquitté en première instance, une affaire relative à la rétention du soldat Jairo Danilo Chaparral qui avait infiltré les mobilisations autochtones de 2008 et qui, pour cette raison avait été jugé par la communauté ». Pour cette raison, les tribunaux ordinaires ont accusé les autochtones d'avoir commis des « traitements cruels, dégradants et inhumains », faits pour lesquels Valencia a été jugé et acquitté en 2010, quand un juge de Popayán a constaté que la poursuite n'a pas présenté de preuves suffisantes pour soutenir son arrestation.

Ce fait, ainsi que les récentes menaces et attaques contre les membres de l'Union patriotique (Unión Patriótica), s’ajoutent aux persécutions et emprisonnements dénoncés par des organisations sociales telles que la Marche Patriotique et le Congrès des peuples.

Author: 
Colombia Informa

Source: 

Theme: