Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Intimidation et diffamation à  l'encontre de la Commission de Justicia y Paz

10 March 2011
Les actes d'intimidation se répètent à Bogota alors que le défenseur de droits humains de la Commission de Justicia y Paz, Danilo Rueda, est suivi et surveillé par des civils en moto depuis les bureaux de l'organisation à sa résidence personnelle. En outre, le père Alberto Franco, également membre de Justicia y Paz, fait face à une campagne de diffamation où il est qualifié de "curé marxiste".

La CCJ et le CCAJAR dénoncent la campagne de diffamation à l'encontre de la Commission de Comisión Intereclesial de Justicia y Paz

Vendredi 4 mars 2011

La Commission Colombienne de Juristes (CCJ) et le Collectif d'avocats José Alvear Restrepo (CCAJAR) répudient les manifestations à l'encontre de la Commission de Justicia y Paz, qui accompagne depuis plusieurs années les communautés afrocolombiennes du Curvarado (Chocó) qui furent déplacées par la stratégie paramilitaire. Depuis que la justice colombienne a officiellement annoncé la restitution des terres en faveur des communautés déplacées, les compagnies illégalement installées sur ce territoire, organisent une campagne de diffamation à l'encontre de Justicia y Paz.

Ainsi, samedi dernier, 3 mars, six autobus quittaient la région (l'un depuis Turbo et les autres depuis Chigorodó) en destination de Bogota dans le but de manifester contre l'ONG de droits humains, Justicia y Paz, dans les rues de la capitale.

Cette mobilisation donne suite à l'appel lancé par José Obdulio Gaviria lors de son programme de télévision sur Cable Noticias le 9 janvier dernier. Il invitait alors à manifester contre Justicia y Paz. Cet appel à la manifestation s'encadre au sein d'une injuste et infondée campagne de diffamation qui prétend relier l'ONG de droits humains avec des organisations criminelles et des groupes guérilleros.

Sans méconnaitre le droit des colombiens à manifester librement et pacifiquement, nous déplorons que cette mobilisation soit instrumentalisée par ceux qui ont orchestré le déplacement forcé et les graves violations aux droits humains dénoncées par la Commission Justicia y Paz.

Sources : http://justiciaypazcolombia.com/La-CCJ-y-el-CCAJAR-rechazan

 

Author: 
PASC

Source: 

Theme: