Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Appel à l’action en solidarité avec les caravanes de migrant-e-s

11 November 2018
[English below]

Appel à l’action en solidarité avec les caravanes de migrant-e-s du Honduras et d'autres pays de la région d'Amérique centrale qui se dirigent actuellement vers la frontière états-unienne-mexicaine!

Le 12 octobre dernier, un groupe d’environ 1400 migrant-e-s - la plupart originaires du Honduras, dont beaucoup de familles - a entrepris de se rendre à pied à la frontière états-unienne-mexicaine pour échapper à une situation de violence généralisée, de pauvreté endémique et de répression gouvernementale qui s'est intensifiée depuis le coup d'État de 2009, soutenu par les gouvernements états-unien et canadien. [Suivre le progrès de la caravane ici : https://cis.org/Migrant-Caravan-Map]

Depuis des années, chaque jour, des milliers de migrant-e-s quittent ainsi les pays de la région pour tenter d’entrer aux États-Unis et/ou au Canada. La particularité de cette caravane est qu’illes ont choisi de se déplacer en groupe pour se protéger de l’exploitation et du danger d’un voyage qui coûte la vie à des milliers de personnes chaque année, et pour briser l’invisibilité de leurs situations désespérées. Leur collectivisation est un acte politique inspirant qui affirme la liberté de migrer et renforce leur valeur et dignité en tant qu’êtres humains.  

Faisant un long et dangereux voyage, illes ont déjà fait face à une réponse répressive des États guatémaltèque et mexicain sous la pression des États-Unis. Illes se trouvent actuellement dans des circonstances très dangereuses (au moins quatre personnes sont décédées(1) et deux autobus contenant 80 migrant-e- ont disparu(2), dont 65 enfants, il y a de cela quelques jours seulement), et le président Trump menace d’envoyer 5200 soldats à la frontière américaine pour les empêcher d’entrer aux États-Unis. Trump profite de leur action à des fins politiques, et ce, malgré le fait que l’économie américaine profite énormément de l'exploitation des migrant-e-s qui entrent irrégulièrement.

Or, le Canada figure aussi dans la liste des responsables de la crise humanitaire actuelle au Honduras(4) et de l'exode massive vers les États-Unis puisqu'en 2009, le gouvernement canadien fut le premier à approuver le coup d'État et à apporter son soutien au régime illégitime et illégal qui a causé des dizaines d'assassinats et de disparitions de personnes, ainsi que de multiples cas de torture et d'emprisonnements de personnes qui ont manifesté contre cette atteinte à la démocratie.

Le Canada en a profité pour signer en 2012 un accord commercial et pour faire modifier la Loi sur les mines. Ces lois favorisent l'exploitation minière, des textiles, de l'immobilier et des entreprises touristiques - par les compagnies canadiennes tels que Goldcorp (qui a contaminé toute une région du Honduras avant fermé leur projet en 2010)(5), Aura Minerals (leur opérations viennent d’être suspendues sous pression des manifestations locales)(6), Glen Eagle Resources, Ascendent Resources(7), Gildan Activewear (8) et Randy Jorgensen (alias "le roi de la porno")(9) - qui ont contribué à la violation des droits des peuples autochtones, dont le peuple Garifuna, et des agriculteurs et des agricultrices, ainsi qu’à l’exploitation des travailleur.euse.s.

Sans doute pour les mêmes intérêts économiques, le gouvernement canadien a également fermé les yeux sur le Coup d’état électoral de janvier 2018 et la violation de la constitution interdisant la réélection présidentielle lors des élections générales de l'an dernier en reconnaissant le gouvernement illégitime et illégal de Juan Orlando Hernandez.

La bousculade actuelle vers le Nord est le résultat le plus visible, mais pas le seul, de la responsabilité partagée du Canada. Mais, loin de reconnaître sa responsabilité d'accueillir les migrant-e-s, le Canada vient d'annoncer qu'il s'attaquerait aux «cas en suspens» en augmentant considérablement le nombre d'expulsions(10), plutôt qu’en mettant en place un programme complet de régularisation(11).

Nous tenons à souligner l'extraordinaire organisation collective et le courage des gens qui forment la caravane de migrant-e-s.

Nous dénonçons les frontières racistes qui empêchent les gens de vivre dans la dignité, avec leurs familles et leurs ami-e-s, et exigeons l’ouverture des frontières pour tou-te-s.

Dans le cadre de la 2e journée mondiale #MundoSinMuros(12), lancée par les groupes Palestinien.nes et Mexicain.es, nous appelons à un soutien direct pour la caravane ainsi qu’à des actions autonomes de solidarité. Voici quelques suggestions (vous allez sûrement avoir vos propres idées aussi!):
  • Détails pour appuyer la caravane : http://www.pueblosinfronteras.org/commitees.html
  • Se joindre à une action de solidarité avec la caravane proche de chez vous: à Montréal, on peut regarder le site web de Solidarité sans frontières www.solidaritessansfrontieres.org
  • Organiser une action, une manif ou un rassemblement “Réfugié-e-s bienvenu-e-s/ Ouvrez les frontières” en solidarité avec la caravane de migrant-e-s: On peut partager des ressources avec vous (nous contacter à solidaritesansfrontieres@gmail.com)
  • Contacter le député fédéral de votre quartier par téléphone, courriel et autres afin de les sensibiliser à la situation. Informez-les de la précarité actuelle de la caravane, des menaces constantes de Trump et de l'extrême-droite. Demandez-leurs s’ils sont au courant du rôle destructeur joué par le Canada au Honduras, et exigez que le gouvernement du Canada assume ses responsabilités en accueillant les migrant-e-s! Pour trouver votre député : http://www.ourcommons.ca/Parliamentarians/fr/members
  • Renseignez-vous sur la situation et entamez des conversations avec vos ami-e-s et familles sur le sujet!
  • Appuyez la déclaration par la délégation canadienne à l’IMA- https://docs.google.com/document/d/14LJJLYNyePMjQM1wpvxsIODvdthoSABB8X1eN3GcKOI/edit?usp=sharing
  • Si vous avez des investissements dans les compagnies visées (voir la liste ci-dessous), départissez-vous de ses actions, informez la compagnie que vous ne souhaitez plus les appuyer et encouragez votre entourage à faire la même chose!
Quelques compagnies canadiennes au Honduras
  • Glen Eagle Resources, Complexe du Canal Lachine 4710- rue St-Ambroise, Local #308. Montréal
  • Ascendent Resources, via l’agent de transfert Computershare, 1500 rue Robert Bourassa, 7e étage, Montréal
  • Gildan Activewear, 600 rue de Maisonneuve Ouest, 33e étage, Montréal
Déclaration appuyée par :
Comité des droits humains en Amérique Latine (CDHAL)
Communauté hondurienne au Québec
Projet accompagnement Québec-Guatemala (PAQG)
Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC)
Solidarité sans frontières
Bouffe contre le fascisme
Centre des femmes d’ici et d’ailleurs

=+=+=+=
=+=+=+=

Call to action in solidarity with the migrant caravan from Honduras and other central American countries currently making its way to the US-Mexican border

On October 12th, a group of about 1400 migrants - most from Honduras, and including many families - began walking towards the US-Mexican border to escape a situation of generalized violence, endemic poverty, and government repression which has intensified since the 2009 coup, which was supported by the Canadian and American governments. [Follow their progress here:https://cis.org/Migrant-Caravan-Map]

For years, each day, thousands of migrants have left countries in the region to try to make their way into the United States or Canada. The Caravan is only different because of the choice to travel together to protect themselves from the exploitation and danger of a trip that costs thousands of people their lives each year, and to make their desperate situations visible. Their collectivization is an inspiring political action which asserts their freedom to migrate as well as their value and dignity as human beings.

Their long and dangerous trip has already met with repression on the part of the Guatemalan and Mexican states, under pressure from the United States. They are currently in extremely difficult circumstances (at least four people have died(1) and two buses with 80 migrants - with 65 children on board - have simply disappeared(2)) and President Trump is threatening to send thousands of soldiers to the American border to stop them from crossing. Trump is taking advantage of their action for his own political interests - despite the fact that the American economy benefits enormously from the exploitation of migrants who enter irregularly.

In fact, Canada holds responsibility for the current humanitarian crisis in Honduras (4) and the massive exodus to the United States: in 2009, it was the first to support the coup and recognize the illegal and illegitimate regime which carried out dozens of assassinations and disappearances, torture and imprisonment, of those who dared to raise their voices against this attack on democracy.

Canada took advantage of the situation to sign a trade agreement with Honduras in 2012 and to push through a new mining law in the country. These laws favour mining, textile, real estate and tourist businesses -  such as Canadian companies Goldcorp (which contaminated an entire area of Honduras before closing operations in 2010)(5), Aura Minerals (their operations have just been suspended under pressure from vigorous local opposition)(6), Glen Eagle Resources, Ascendent Resources(7), Gildan Activewear (8) and Randy Jorgensen (aka "the Porn King") (9) - which have contributed to the violation of indigenous peoples’ rights, including the Garifuna people, and farmers, as well as the exploitation of workers.

Doubtlessly from the same economic considerations, the Canadian government also closed its eyes to the electoral coup in January 2018 and violation of the constitution prohibiting presidential re-election during the general elections last year, maintaining the illegitimate and illegal government of Juan Orlando Hernandez.

The current exodus to the North is the most visible of the consequences of Canada's hand (among others) in the region. But, far from recognizing its responsibility to open its borders to those it helped displace, Canada has just announced that it will tackle the "backlog of cases" by significantly increasing the number of deportations (10), rather than by implementing a comprehensive regularization program (11).

We applaud the extraordinary collective organizing and courage of the people forming the migrant caravan.

We denounce racist borders which prevent people from living in dignity, with their families and their friends, and call for open borders for all.

In the context of the 2nd global day #WorldWithoutWalls, launched by Palestinian and Mexican groups, we call for direct support for the caravan and autonomous actions in solidarity. Here are some suggestions (you will surely have your own ideas!):
Some Canadian Companies in Honduras:
  • Glen Eagle Resources, Complexe du Canal Lachine 4710- rue St-Ambroise, Local #308. Montréal
  • Ascendent Resources, via transfer agent Computer Share, 1500 Robert Bourassa, 7th floor Montreal
  • Gildan Activewear 600 de Maisonneuve West, 33rd floor. Montréal
Statement supported by:
Comité des droits humains en Amérique Latine (CDHAL)
Communautée hondurienne au Québec
Projet accompagnement Québec-Guatemala (PAQG)
Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC)
Solidarity Across Borders
Food Against Fascism
Centre des femmes d’ici d’ailleurs

--------
(1) https://www.thechronicleherald.ca/news/local/showing-solidarity-with-migrant-caravan-256472/ 

(2) https://www.eldiariodechihuahua.mx/Nacional/2018/11/06/desaparecen-2-camiones-con-100-migrantes-en-veracruz/

(3) http://www.jornada.com.mx/2018/11/08/politica/003n1pol

(4) Ces deux rapports fournissent beaucoup de détails sur le rôle de l’exploitation minière, soutenu par l’État canadien, en Amérique latine :  http://dplf.org/sites/default/files/report_canadian_mining_executive_summary.pdf ; https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2886584

(5) https://intercontinentalcry.org/serious-health-crisis-in-the-siria-valley-honduras-caused-by-goldcorp-inc/

https://www.youtube.com/watch?v=1TxLAzy3YT8 (vidéo de 9 min)

(6) http://www.mining.com/protesters-force-aura-minerals-suspend-operations-honduras/

(7) https://www.business-humanrights.org/en/honduras-report-on-environmental-social-issues-related-to-canadian-mining-firms-by-canadas-extractive-sector-csr-counsellor

(8) www.theglobeandmail.com/report-on-business/rob-magazine/do-you-know-where-your-t-shirt-came-from/article21818609/

(9) https://www.thestar.com/news/world/2016/11/20/the-canadian-porn-king-and-the-caribbean-paradise.html

(10) https://www.cbc.ca/news/politics/cbsa-deportations-border-removals-1.4873169

(11) http://www.solidarityacrossborders.org/fr/principles-for-a-regularization-program-in-canada

(12) https://www.stopthewall.org/call-global-day-interaction-worldwithoutwalls-november-9-2018

(13) On peut s’inspirer du rassemblement organisé en Halifax: https://nsadvocate.org/2018/11/01/media-release-halifax-stands-in-solidarity-with-the-migrant-caravan/?fbclid=IwAR3YIRIKdVdLM30HSE7HBWyiBi5NBCmRFWeg96sHBY5Oy2UsEipymF4Ssy4

Author: 
collectif

Source: 

testdate: 
Sunday, November 11, 2018 - 13:00