Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Les paramilitaires du Clan del Golfo occupent la localité de Mina Piojo

29 December 2021

ACTION URGENTE Les paramilitaires du Clan del Golfo occupent la localité de Mina Piojo, dans le sud de Bolívar. Les organisations soussignées, demandons aux organisations nationales et internationales de défense des droits humains, aux organisations humanitaires, à la Defensoría del Pueblo, au gouvernement national et au gouvernement du département de Bolívar d'intervenir immédiatement en réponse à ce qui suit.

FAITS IMMÉDIATS

  1. Dans la soirée du 27 décembre 2021, un groupe d'hommes armés qui se présentent comme des paramilitaires appartenant aux Autodefensas Gaitanistas de Colombia est arrivé à la localité de Mina Piojo, localité de Campo Alegre, dans la municipalité de Montecristo. Ils se sont dispersés dans le hameau et dans certains points d'accès au hameau, notamment sur la route qui mène de Mina Chocó à Mina Piojo.

  2. Dans la matinée du 28 décembre, les paramilitaires qui étaient dans le hameau se sont rendus à la maison où vivait le leader paysan Oswaldo Pérez, assassiné par les FARC en juillet 2021. Les paramilitaires cherchaient la famille d’Oswaldo Pérez. Aussi, ils ont dit aux habitants de Mina Piojo qu'ils venaient pour y rester. Les paramilitaires qui étaient sur la route ont contrôlé les véhicules qui passaient et ont interrogé les conducteurs sur la présence de la guérilla dans la région. Les paramilitaires seraient en train de miner certaines routes autour du hameau, et des explosions ont été entendues sporadiquement.

  3. Bien que nous n’ayons pas reçu d’information faisant état d'attaques contre des habitants, la présence d’un groupe armé constitue en soi une attaque contre la communauté et fait peur aux habitants, dont certain.es ont commencé déjà à se déplacer.

ANTÉCÉDENTS Depuis le mois de février 2021, les paramilitaires font acte de présence dans la municipalité de Montecristo et se déplacent d’une communauté à une autre en semant la peur parmi les habitant.es de la région. Dans la municipalité de San Pablo, plusieurs assassinats ont été commis dans une impunité absolue ; à Mina Piojo, le président de la Junta de Acción Comunal du village Oswaldo Pérez a été assassiné le 26 juillet 2021 ; le 26 septembre, le villageois Erley Osorio Arias a été disparu et assassiné. En août 2021, il y a eu un déplacement massif en raison des pressions exercées par les groupes armés contre la population et pour demander le respect de la vie, de rester sur le territoire et de ne pas être impliqué dans les actions des acteurs armés légaux et illégaux présents dans la région. Dans la nuit du 19 décembre 2021, des paramilitaires sont arrivés dans le hameau El Paraíso, dans la municipalité de Montecristo, où ils ont éteint la musique dans les lieux publics, enlevé des affaires des habitant.es et sont repartis.

ACTIONS DEMANDÉES Nous réitérons par cette action urgente l'appel aux groupes armés à ouvrir des scénarios à travers le mécanisme des Dialogues pastoraux et communautaires pour éviter de continuer à affecter la population dans le cadre de la confrontation armée. Nous demandons également aux autorités civiles nationales et départementales de prendre les mesures nécessaires pour garantir la vie et la permanence des habitant.es sur le territoire sans recourir à de nouvelles actions militaires qui ne font qu'augmenter les risques pour la population.

29 décembre 2021

Federación Agrominera del sur de Bolívar

Corporación Sembrar

Asociación Regional de Mujeres Agromineras del sur de Bolívar y Sur del Cesar

Capítulo de Víctimas de Crímenes de Estado del Sur de Bolívar, Sur del Cesar y Catatumbo

Red de Hermandad y Solidaridad con Colombia - Redher

Comité de Solidaridad Internacionalista de Zaragoza

Projet d’accompagnement solidarité Colombie (PASC)

Author: 
Sembrar