Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Dénonciation de féminicide dans le Sur de Bolivar

14 March 2016

DÉNONCIATION PUBLIQUE

Nous, les organisations signataires dénonçons devant l'opinion publique nationale et internationale les faits suivants :

Le 7 mars 2016, à environ 5h30 du matin, la jeune SHARON DARIANA MÁRMOL TELLEZ est disparue lors de son trajet entre sa maison et le collège María Inmaculada de la municipalité de Santa Rosa del Sur, département de Bolívar. Sharon Dariana, 14 ans, est la fille du dirigeant agro-minier Evelio Mármol, membre de la Fédération agro-minière du Sur de Bolívar –Fedeagromisbol et directeur de l'Association agro-minière Caribe San Juan.

Hier, 11 mars, dans l'après­midi, le corps de Sharon a été découvert dans les herbes en un pâturage près du quartier où elle vivait. Les circonstances et causes de sa mort sont à être établies par l'Institut de médecine légale de la ville de Bucaramanga.

Également, le 19 février, une autre mineure de 17 ans, aussi résidente de la communauté de Mina Caribe, qui étudiait dans la zone urbaine de Santa Rosa, a été droguée, violée et abandonnée toujours en vie dans un terrain vague de la municipalité. Dans le contexte de l'assassinat de Sharon Dariana se présentent une série de faits dans la municipalité qui eurent pour résultats deux morts, au moins sept blessés et une tentative d'incendie de la station de police. Une des personnes assassinée a été identifiée comme étant Leonel Ortega, habitant de Santa Rosa del Sur et père de deux enfants mineurs. Son corps présente une blessure d'arme à feu dans la poitrine.

Nous refusons et condamnons la disparition et la mort de Sharon Dariana Mármol Téllez, ainsi que l'agression sexuelle dont fut victime une mineure le 19 février, et nous exigeons des autorités locales, départementales et nationales qu'elles enquêtent et sanctionnent sévèrement ces faits commis contre des personnes mineures.

Aussi, nous exigeons que soit enquêtée et sanctionnée la possible responsabilité de l'Escadron mobile antiémeute de la police – ESMAD dans les faits ayant eu lieu à Santa Rosa del Sur qui ont laissé deux personnes mortes et au moins sept blessés. Aussi nous engageons la responsabilité par action ou omission des autorités qui devaient agir depuis le moment où fut signalée la disparition de Sharon Dariana.

Signataires,

Federación Agrominera del Sur de Bolívar
Corporación Sembrar
Capítulo de Víctimas de Crímenes de Estado sur de Bolívar, Cesar y Catatumbo
Red de Hermandad y Solidaridad con Colombia
Espacio de Trabajadores y Trabajadoras de Derechos Humanos del Magdalena Medio
Organización Femenina Popular
Campaña Prohibido Olvidar
Asociación Nomadesc

Author: 
Redher