Projet Accompagnement Solidarité Colombie

''Ser lideres, no es un delito''

13 Junio 2017

Autour de 1000 personnes sont se sont rassemblées devant la Fiscalía General de la Nación à Bogota hier le 12 juin. Cette mobilisation rassemblait des organisations comme la Cumbre Agraria, el Proceso de Comunidades Negras (PCN) y el Congreso de los Pueblos.

Rappelons que dans le 17 derniers mois, 158 personnes ont été assasinées, une centaine de personnes ont été judiciarisées, en plus de la criminalisation des manifestations et de la mobilisation sociale.

” Souvent, les responsables du gouvernement et les acteurs armés nous accusent de s'opposer au développement parce que nous valorisons davantage l'exploitation du territoire pour nos propres vies. Nous sommes ce qu'ils veuillent cacher et éliminer parce que nous sommes la résistance. Nous défendons l'eau, les territoires, la biodiversité, la prédation de la vie provoquée par l'exploitation minière, énergétique, les mégaprojets d'infrastructures routières et portuaires. Nous sommes critiques et nous nous opposons au modèle et à ses impacts sur le plan social, environnemental, économique et les pots cassés c'est nous encore qui les payons ” , a affirmé le PCN.

En geste de solidarité avec les leader.es sociaux incarcéré.es, 19 personnes présentant des mandats d'arrestation ont décidé de se rendre afin de dénoncer au monde entier la judiciarisation de la résistance qui se vit en Colombie. Après des pleurs, celles et ceux-ci ont pu ressortir sans être incarcéré, car les mandats avaient étrangement disparu. Un suivi sera effectué pour mieux comprendre la situation. Cela fait partie d'un processus et nous ne pouvons oublier celles et ceux qui sont toujours sous les barreaux. Le chemin est long et la lutte continue.

http://www.elespectador.com/…/lideres-sociales-protestan-en…

Autor: 
PASC