Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Bulletin Profiteurs- Mai 2016

12 Mai 2016

Ce bulletin comprend une version électronique (ci-dessous) mais également une version PDF (4 pages) que nous vous invitons à imprimer pour distribuer dans vos milieux de travail. Nous vous encourageons également à inviter vos collègues et allié.es à s'inscrire à cette liste de diffusion pour recevoir le bulletin sur une base régulière ainsi que les demandes d'« actions urgentes » par lesquelles le PASC sollicite des endossements pour communiquer officiellement avec l'ambassade canadienne en Colombie lorsque surviennent des violations aux droits humains imputables aux agissements des compagnies canadiennes.







La paix en Colombie: dans quelles conditions?

Au pays, des voix doutent des négociations de paix se réalisant en l'absence de cessez-le-feu. L'intensification actuelle des attaques envers les mouvements sociaux offre peu de garantie pour l'exercice de l’opposition politique. Dans ce contexte, plusieurs craignent que la paix qui se négocie en ce moment ne soit qu'une transformation du conflit armé.

Eco Oro menace d'amener l'État colombien en arbitrage international

Eco Oro a déclaré son intention de poursuivre la Colombie à travers le chapitre sur l'investissement de l'Accord de libre-échange entre le Canada et la Colombie face aux mesures que l'État andin a prises pour protéger Santurbán et le reste des páramos du pays, des activités nuisibles telles que l'exploitation minière à grande échelle.

Nouvel accord pour sauver PACIFIC E&P

Catalys Capital, une firme canadienne a accepté d’assumer la dette de la pétrolière pour un montant de 5,300 millions et d’apporter 50 millions de dollars en liquidité pour permettre à Pacific E&P de continuer ses activités. Malgré cet accord, l’avenir de Pacific E&P reste incertain. À partir du premier juillet 2016, celle-ci n’aura plus le contrôle de Campo Rubiales, le plus grand champ pétrolier de la Colombie qui a fait la fortune de Pacific E&P.

L'armée au service des multinationales

Il existe au moins 1 229 ententes entre des entreprises du secteur minéral-énergétique, la majorité étant des multinationales étrangères, et la force publique colombienne. L'objectif de ces ententes est de protéger les intérêts privés d’un secteur controversé et contre lequel de nombreux secteurs sociaux se mobilisent. Il est probable qu'un nombre plus élevé d'ententes ait été conclu.

Le PASC en tournée au Québec jusqu'en juin avec le projet

Des-Terres-Minées !



Des-terres-minées est un projet de partages et de documentations des réalités vivantes qui souhaite discuter collectivement, à travers des perspectives féministes, les thèmes du territoire, des enjeux extractifs (mines, pétrole, exploitation forestière, etc.) et des résistances menées face à ces enjeux.

Suivez-nous sur facebook! https://www.facebook.com/events/684619488342494/

Pour plus d'informations sur le projet: desterresminees.pasc.ca
Prochaines activités :
25 mai, 13h à 16h

Atelier: Centre d'amitié autochtone de Val d'Or, 1272 7e Rue, Val d'Or

26 mai, 9h30 à 16h

Atelier: Journée ressourcement des centres de femmes de l'Abitibi-Témiscamingue,

Salle communautaire de Nedelec

6 juin, 18h à 20h

Cercle de discussions: Centre d'amitié autochtone de Chicoutimi,

491 Rue Jacques-Cartier E, Chicoutimi

Tournage de capsule vidéo: Val d'Or, Mistissini et Mashteuiatsh

Information au 514 966 8421

Entreprises extractives et militarisation : définir les liens de collusion

Auteur: 
PASC

Source: 

Thème: 

Tags: 

Files: