Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Rassemblement, marche et vigile à l’occasion de la journée de commémoration pour les femmes autochtones disparues et assassinées

26 Septembre 2014

Rassemblement, marche et vigile
Samedi 4 octobre
Place Émilie Gamelin à 18h00


En préparation des actions de la Marche mondiale des femmes en 2015, dont le thème est "Libérons nos corps et nos territoires", la Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes (CQMMF) et  Femmes autochtones du Québec (FAQ) invite la population à participer à des vigiles, rassemblements et marches, le 4 octobre prochain partout au Québec, pour exiger, entre autres, la tenue par le gouvernement fédéral d’une commission d’enquête nationale concernant la disparition et l'assassinat de 1186 femmes autochtones.
 
La situation des femmes autochtones disparues et assassinées illustre de façon dramatique comment le droit à l'existence est menacé lorsque le système colonial procède à la dévalorisation des femmes autochtones et à l'effacement de leur histoire et de leurs luttes. La disparition silencieuse de si nombreuses femmes autochtones est une des conséquences du processus de colonisation qui menace les cultures, les langues et le bien-être des communautés autochtones.  L’instauration de lois patriarcales marginalisant les femmes autochtones dans leur propre communauté et dans l’ensemble de la société, a mené à une situation où les femmes autochtones souffrent d’une grande vulnérabilité (itinérance, pauvreté, dépendances, perte d’identité, relations violentes, etc.). Elles sont cinq fois plus exposées que les femmes allochtones aux violences qui perdurent dans un système patriarcal et colonialiste.

La commémoration du 4 octobre a débuté en 2006 lorsque Bridget Tolley a pris l’initiative d’organiser une vigile sur la colline du Parlement, pour rendre hommage à sa mère tuée en 2001 ainsi qu’à 500 autres femmes et filles autochtones disparues. Depuis cette première veille de « Sœurs par l’esprit » de nombreuses vigiles ont été réalisées au Canada. Au Québec, une vigile est organisée chaque année depuis 2009 à Montréal, à l’initiative du Collectif Missing Justice. Cette année des femmes autochtones et allochtones ont répondu à l’appel de la Coordination du Québec de la MMF pour participer à un vaste mouvement de solidarité avec les femmes autochtones et leurs communautés.

testdate: 
Samedi, Octobre 4, 2014 - 18:00