Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Lundi 6 juin : Lancement de "La Piedra en el Zapato", revue du PASC no 8

25 Mai 2011

Dans le cadre du cycle d’ateliers : Ressources, terre et autonomie populaire du Réseau Abya Yala, le PASC lance sa nouvelle revue La Piedra en el Zapato/ Le caillou dans le soulier, sur le thème "Profits canadiens et violence politique en Colombie".


Lancement le lundi 6 juin , 19h

Bar spectable l'Absynthe ,

1738 St-Denis, Montréal (Berri-UQAM)

* Gratuit* Bienvenue à tous et toutes!

Au menu : présentation de la campagne visant à cibler les profiteurs de guerre soit les compagnies canadiennes qui alimentent et profitent de la stratégie de guerre de l'État colombien ; lancement de la revue, échanges et discussions et... musiques avec DJ !

Dans ce nouveau numéro, vous retrouverez :

* des notes de conjoncture : Mêmes politiques, nouveau discours : d’Uribe à Santos c’est la continuité

* des nouvelles terrain

des articles d'actualité :
* Loi sur les Terres du Gouvernement Santos : Quand le vol de terres se
légalise

* Nouvelles victimes de la palme africaine : Écocert parle de certification bio; la communauté, de déplacement forcé

et un dossier " Profiteurs canadiens"

* Canada -Colombie : Depuis quand a-t-on besoin d'un accord de libre-échange pour poursuivre les échanges coloniaux ?

* Humour noire : Qui de mieux placée que l'industrie minière canadienne pour assurer un développement durable en Colombie ?

* La Greystar : un wagon dans la locomotive de la « prospérité démocratique

* GoldCorp : les mains sales

* La canadienne Medoro Ressources rase un village pour ouvrir une mine d'or à ciel ouvert

* L'Empire Talisman de la Colombie au gaz de schiste québécois en passant par la guerre civile au Soudan

... et beaucoup plus !

[VOIR LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE LA REVUE->771]

Le Réseau Abya Yala, auquel participe le PASC, vous invite à une série de conférences discussions autour de la souveraineté populaire sur les ressources naturelles et le territoire. Ces rencontres seront l’occasion de discuter des moyens d’actions pour obtenir une réelle auto-détermination populaire sur le territoire qu’il soit question des communautés au Québec ou en Amérique latine.

La monopolisation des ressources par les compagnies multinationales ainsi que l’exclusion systématique des populations des lieux de décisions nous empêchant de déterminer nous-mêmes les aménagements et les développements que nous voulons voir dans nos régions sont source de profonde injustice et ce partout à travers le monde pour nombre de communautés. Quelques personnes décident d’un type de développement qui nuit à la majorité. Cela a assez duré !

Réseau de coordination anti-minier Abya Yala FAO , CDHAL , Comité d’Appui au Peuple Mapuche.