Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Conférence "La Colombie vers la fin du conflit ?"

5 Mai 2016 - 19:00
405, rue Sainte-Catherine Est Montréal , QC
Canada
Quebec CA

 

La Colombie vers la fin du conflit ? : Dialogues et perspectives de paix

 

Conférence avec Alfredo Molano Bravo

Écrivain, journaliste et sociologue colombien, né à Bogota en 1944, il est l'un des chroniqueurs les plus influents du conflit armé de la Colombie.*

 

Présentation par Catherine LeGrand, Université McGill.

Commentaire par Leila Celis, Université du Québec à Montréal.

 

5 mai, 19h-21h

UQAM, Salle des boiseries (J-2805) Pavillion Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est

 

Gratuit. Équipement de traduction de l'espagnol vers le français disponible sur réservation sur molano.eventbrite.com

 

----

Le gouvernement colombien de Juan Manuel Santos et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), sont engagés depuis la fin 2012 dans des négociations de paix à la Havane. Dans le sillage de ces négociations, le 30 mars dernier des pourparlers ont aussi été annoncées avec l'Armée de libération nationale (ELN). Tous ces processus visent la fin de plus d'un demi siècle de conflit armé ayant contribué au déplacement forcé de 6 millions de colombiens et causé la mort de plus de 220 000 personnes, dont une grande majorité de civils.

La fin du conflit armé marque un pas important dans l'histoire colombienne, traversée par les injustices et la violence. Mais la paix ne signifie pas nécessairement la fin de cette violence, de la militarisation, du déséquilibre et des inégalités au niveau de la possession des terres. Selon des données récentes, en Colombie 80% des terres sont entre les mains de seulement 14% d'une élite de grands propriétaires terriens et la plupart d'entre elles, y compris certaines des plus fertiles, ont été volées, abandonnées, ou prises par la force au cours du conflit. La question de la répartition des terres est centrale pour comprendre le conflit et ses origines.

Dans le cadre du processus de paix certaines questions fondamentales se posent :

  • Quels sont les enjeux autour de la réforme agraire et de la possession de la terre et des ressources ?

  • Quelles perspectives pour les droits humains et l'impunité dans le système de justice ?

  • Les accords vont-ils ouvrir de nouveaux espaces permettant une plus grande participation des mouvements sociaux ?

Pour lancer un dialogue sur ces questions, le sociologue, écrivain et journaliste colombien Afredo Molano Bravo sera en tournée canadienne (Montréal, Ottawa, Toronto) du 28 avril au 9 mai prochain. M. Molano rencontrera des organisations de la société civile, des membres de la diaspora colombienne au Canada et des parlementaires canadiens dans le cadre de cette tournée organisée par l'Alliance-action-Colombie-solidarité (CASA) de Toronto.

Le Réseau de solidarité latino-américain et caribéen (LACSN), la Fédération de enseignants du secondaire de l'Ontario (OSSTF), le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC), le Groupe de travail sur la Colombie (CWG) et Common Frontiers soutiennent la tournée et vont chercher des appuis chez leurs partenaires dans le monde syndical et auprès des organisations de défense des droits humains.

 

---

* Alfredo Molano Bravo est un écrivain, sociologue et journaliste colombien qui a rédigé plus d'une quinzaine d'ouvrages qui décrivent des éléments fondamentaux de l'histoire du conflit colombien. Ses œuvres, inspirées des réalités des habitants des régions rurales, où les paysans sont souvent victimes de violence, témoignent d'une société profondément marquée par le régionalisme et la complexité des acteurs contribuant à façonner le conflit.

Depuis le dépôt de sa thèse en 1977 sur la violence et la colonisation, Molano a consacré sa vie a parcourir les zones rurales de la Colombie afin de rendre compte des multiples réalités du pays, souvent ignorées des résidents des grands centres urbains. Ses recherches sociologiques rigoureuses recèlent des témoignages recueillis sur le terrain, rédigés sous forme de fictions, formant un corpus essentiel pour l’histoire du pays.
Au fil du temps, il a constitué une œuvre unique sur les problématiques des mouvements paysans, les organisations de défense de la terre et les communautés affectées par la violence, entre autres.
À la fin des années 90’, alors que les groupes paramilitaires avançaient sur le terrain dans tout le pays, prenant d'assaut plusieurs sphères du pouvoir, il a reçu des menaces et a été contraint de s'exiler en France. À son retour en 2002, pendant plusieurs années, il a vécu sous la protection de gardes du corps.

Plus récemment, dans le cadre des négociations de paix initiées par la gouvernement Santos en fin 2012, qui se poursuivent depuis à la Havane, Alfredo Molano Bravo s'est joint à un groupe d'intellectuels colombiens qui ont contribué, à la demande des deux parties, à une analyse historique du conflit et de ses victimes. Ce document sert de référence sur les origines et les causes du conflit armé, les principaux acteurs et les conditions qui l'ont facilité et qui y ont contribué, avec une incidence majeure sur plus d'une soixantaine d'années d'histoire colombienne.

Alfredo Molano a mené plusieurs projets de recherche en sociologie et il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Amnistía y Violencia (1978); Selva adentro: Una historia oral de la colonización del Guaviare (1987); Dos viajes por la Orinoquía colombiana (1988); Trochas y fusiles (1994); Del Llano llano: Relatos y testimonios (1996); El Tapón del Darién: Diario de una travesía (1996); Rebusque mayor: Relatos de mulas, traquetos y embarques (1997); Desterrados: Crónicas del desarraigo (2001); Apaporis, la última selva (2003); Penas y cadenas: Relatos sobre las cárceles (2004); Ahí les dejo esos fierros (2009); En medio del Magdalena Medio, (2010); Del otro lado (2011), Dignidad Campesina – Entre la Realidad y la Esperanza (2013), and A Lomo de Mula – Viajes al Corazón de las FARC (2015).

 

 

Auteur: 
PASC

Source: 

testdate: 
Mercredi, Avril 20, 2016 - 09:45