Projet Accompagnement Solidarité Colombie

La lutte contre la criminalisation en Colombie se poursuit

12 Novembre 2018

Mercredi 7 novembre, un juge a finalement innocenté Mateo Gutierrez après 21 mois de prison, accusé de terrorisme, de conspiration et d'appartenir à un groupe armé nommé MRP.

La défense argumente depuis 21 mois que la description physique alléguée par le témoin ne correspond pas à celle de Matéo, que le pétard déclenché ce jour-là ne constitue pas un acte de terrorisme, en plus de défendre l'alibi de Mateo en ce qui concerne le moment des faits, et de contester les autres inventions de la police.

De nombreux organismes de défense des droits humains dénoncent son cas tandis que d'autres impulsent des montages judiciaires destinés à démobiliser les mouvements étudiants et sociaux stigmatisant les personnes qui y sont actives.

Mateo est un étudiant de sociologie de l'Université nationale, figurant parmi l'une des deux universités publiques souvent nommées lors d'arrestations. En effet, lorsqu'un politicien corrompu ou un agresseur sexuel vient d'une université renommée, celle-ci préserve son anonymat lors de procès et/ou au niveau médiatique. C'est ce qu'a dénoncé la communauté universitaire, remarquant que ce genre de procès très médiatisé vise à stigmatiser l'université publique et ses étudiants en les accusant de terrorisme ou de rébellion.

D'autres sont dans des situations similaires, c'est le cas de Julian Gil emprisonné depuis le 6 juin 2018, également sur la base d'un témoignage incohérent. Sa prochaine audience est prévue pour janvier 2019, aucune preuve n'a été étudiée jusqu'á maintenant. Julian Gil est le secrétaire administratif du Congrès des peuples, un mouvement social national derrière l'organisation de nombreuses mobilisations incluant le blocage de routes et des grèves dans le secteur agraire au cours des dernières années. Hermes José Burgos, Miriam Aguilar et Horacio Lizarazo, du même mouvement ont également été détenus dans les dernières semaines.

Il s'agit d'attaque systématiques visant à délégitimer les mouvements qui défendent la vie et leurs territoires par exemple contre l'exploitation pétrolière.

Cette vague d'arrestations vient s'ajouter aux menaces et aux assassinats de dirigeants sociaux en Colombie.

Auteur: 
PASC