Projet Accompagnement Solidarité Colombie

La grève est terminée. "Le Sommet agraire est plus fort"

16 Juin 2016

Le Sommet agraire a annoncé que la grève nationale, débutée le 30 mai, est arrivée à sa fin avec la victoire des paysans, des communautés autochtones, des afro-descendants et des populations autochtones urbaines. Un porte-parole du Sommet agraire a annoncé la conclusion de la grève après la signature d'accords pour débuter la négociation des points principaux de la Déclaration nationale unifiée.

Marylen Serna, porte-parole du Congrès des peuples [Congress of the Peoples], une des organisations membres du Sommet agraire : " La grève est conclue, les communautés vont retourner sur leur territoire, mais vont poursuivre en Assemblée permanente. Nous avons été très clair.e.s : si le gouvernement national ne remplit pas ses engagements, nous allons immédiatement nous mobiliser de nouveau."

La porte-parole a affirmé qu'il y avait eu beaucoup d'activités durant les 15 derniers jours de grève, et que d'autres activités sont à prévoir dans les prochains jours : " Nous demandons à toutes les organisations et communautés de continuer leurs activités, de continuer leur mobilisation, parce que nous avons besoin que le gouvernement comprenne qu'il y a un grand mécontentement dû aux engagements non remplis dans le passé."

Serna a confirmé la signature d'un accord avec le gouvernement national. Elle a aussi dit que les négociations nationales et les tables régionales continuent : " Le Sommet agraire est plus fort et plus visible maintenant. "

Qu'est-ce que les organisations sociales ont gagné ?

Selon le porte-parole du Congrès des peuples, le principal but de la Minga nationale était que le gouvernement donne reconnaissance et légitimité aux protestations. En regardant la liste des demandes, ils assurent la possibilité d'accords sur des enjeux territoriaux, environnementaux et miniers. La paix, les droits humains et une garantie du droit de protestation vont être débattus par la suite. Aussi, ils ont avancé sur les discussions des relations entre la ville et les zones rurales et les engagements non-respectés antérieurement.

Au total, 10 accords ont été signés sur différents sujets et enjeux sectoriels, en plus d'un accord général. La prochaine étape est une rencontre avec le Président Juan Manuel Santos pour réviser la situation des accords et établir la manière de fonctionner des tables régionales et de la table nationale. C'est là que seront débattus les autres enjeux de la Déclaration nationale unifiée. Les leaders sociaux remercient tous les protestataires pour leur mobilisation persistante : à un moment, la Minga nationale comptaient 100 points bloqués sur des routes et dans la ville, partout à travers la Colombie.

Auteur: 
Source Colombia Informa / The Dawn News /