Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Des paramilitaires confinent des membres d’un conseil communautaire

4 June 2013

Durant cinq heures, des paramilitaires sont restés à l’intérieur de la Zone de biodiversité Santa Rosa de El Limon, intimidant et assiégeant la population. L’incident s’est produit le 24 mai, à partir de onze heures du matin.

Trois hommes s’étant présentés comme des paramilitaires et ayant été vus avec des armes à feu ont refusé de se retirer de l’espace civil, arguant qu’ils étaient en mission et qu’ils ne se retireraient pas des lieux avant de l’avoir terminée. Ils ont ajouté, d’un ton menaçant, qu’ils ne partiraient pas et que s’ils voulaient les chasser, ils le feraient.

Les paramilitaires ont surveillé le va-et-vient de la communauté dans la Zone de biodiversité jusqu’à cinq heures du soir.

Santa Rosa de El Limon fait partie du conseil communautaire de la vigie de Curvarado, bordé par la rivière Curvarado. Depuis mai 2011, les paramilitaires ont commencé à semer de la coca et ont installé des laboratoires de cocaïne sans le consentement des habitants. Malgré une apparente éradication des cultures illicites, cette opération ouvertement illicite se poursuit. Les semences entrent par le territoire collectif de Curvarado, au milieu des soldats de la brigade 17 et de la police de Uraba, et la cocaïne repart de ces mêmes lieux.

Malgré la série d’actions illégales qui se déroulent en toute connaissance des autorités, rien n’a été fait. Il y a quelques mois, sur ce territoire de communautés noires, l’entreprise Maderas de Darien Pizano SA s’est développée en dépit des droits des conseils communautaires et des systèmes d’opérations de canalisation et de déforestation.

Bogota, 24 mai 2013

Commission Justice et Paix

Author: 
Justicia y Paz