Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Campagne de solidarité avec les prisonniÈres politiques

Les arrêtés suite aux mobilisations contre la canadienne Pacific Rubiales dénoncent des actes de torture

11 Novembre 2011

La FONDATION DES COMITES DE SOLIDARITÉS AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES (FCSPP) dénonce devant la communauté nationale et internationale des actes présumés de torture et autres traitements inhumains et dégradants dont on été victimes les personnes détenues durant les manifestations des travailleurs de la Pacific Rubiales, dans la municipalité de Puerto Gaitán- Meta.

La Colombie après un an de Santos: les chiffres de la terreur

15 Octobre 2011

Combien de douleur, de larmes, de spoliations, de disparitions, de prisonniers politiques et de tortures, faudra-t-il encore endurer pour que le monde cesse de se faire le complice du régime colombien? Les chiffres des assassinés, torturés, emprisonnés et disparus ; les lois qui assurent l'impunité de l'appareil paramilitaire, la soumission aux multinationales et les spoliations ininterrompues, démontrent clairement les intentions génocidaires du gouvernement.

Diparition avocats assurant la défense de prisonniers politiques

12 Septembre 2011

La fondation Lazos de Dignidad émet une ACTION URGENTE  face à la disparition des avocats, défenseurs des prisonniers politiques  LUIS EDURADO MANOTAS Y ARMANDO COLON, qui a eu lieu dans la ville de Bogota le 10 septembre 2011.
 
Rappelons les FAITS
 

Un nouveau «faux positif» judiciaire se prépare à Santander

25 Août 2011

Les organisations de défense de droits humains signataires de cette dénonciation ont pris connaissance de la préparation d'un montage judiciaire contre des défenseurs de droits humains et étudiantEs de l’Université Industrial de Santander (UIS).

Archive du procès contre Carolina Rubio Seguerra, membre de la FCSPP

4 Août 2011


Le procureur 84 de l’unité nationale de Droits humains et de Droit International Humanitaire (UNDHDIH) de la ville de Cartagena, dans sa qualité de procureur dans le procès qui s’était ouvert au mois de novembre contre la défenseure de Droits Humains CAROLINA RUBIO SEGUERRA, ordonne de collationner les témoignages contre les membres de la force publique et les témoins qui sont intervenus dans ce procès.

Des nouvelles d'en dedans ...

17 Juin 2011

La Piedra, no.8, été 2011.

Depuis 2007, le PASC travaille avec les prisonniers et prisonnières politiques de Colombie, en appui au Comité de solidarité avec les prisonniers politiques. Les prisonniers et prisonnières politiques sont ces personnes emprisonnées sur la base de leur position politique et/ou de leur action de confrontation aux politiques de l’État et/ou aux groupes dominants qui le soutiennent. On compte 12 000 personnes détenues pour motifs politiques en Colombie dont la majorité sont en attente de procès.

La poête Angye Gaona emprisonnée en Colombie

24 Mars 2011

Délit d'opinion : poètes, vos pensées !

Publié par Nicolas Gary, le jeudi 10 mars 2011 sur Actualitte

Alors que l'on célèbre actuellement le printemps des poètes, un message nous est parvenu concernant la poète et journaliste Angye Gaona, aujourd'hui retenue et détenue en Colombie, pour des prises de position contraires à celles que l'État peut tolérer...

Au-delà  des murs : Une nouvelle publication sur les prisonniers et prisonnières politiques de Colombie

23 Février 2011

Le PASC lance une nouvelle brochure qui aborde la problématique des crimes d’État sous l’angle du concept de «prisonnier politique ». Les prisonniers et prisonnières politiques sont ces personnes emprisonnées sur la base de leur position politique et/ou de leur action de confrontation aux politiques de l'État. En Colombie, il convient néanmoins d'inclure celles et ceux qui sont incarcéré-es suivant des intérêts politiques, sans aucun autre motif que celui de nuire, par leur simple existence, aux plans des élites au pouvoir.

Un montage judicaire se prépare contre l'avocat Leonardo Jaimes Marin

20 Décembre 2010

La Fondation Comité de Solidarité avec les prisonniers politiques a appris, par une source de grande crédibilité, que des fonctionnaires de la SIJIN ont contacté deux supposés réinsérés des FARC pour obtenir un interrogatoire de leur part dans lequel ils incrimineraient l'avocat du FCSPP - section Santander, LEONARDO JAIMES MARIN.

Pages