Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Agrocarburants

La palme déplacée? Remise de terres? Restitution? Réalité ou images?

13 Juillet 2006
Palma africana, Curvarado

Les dernières nouvelles dans la revue Semana (hebdomadaire colombien du 9 juillet 2006 ) et aux nouvelles télévisées de CMI (10 juillet 2006) indiquaient respectivement que 25 000 ou 10 000 des quelques 33 000 hectares de terres en litiges seraient remises aux conseils communautaires des communautés du Jiguamiando et du Curvardo.

Retour dans le Curvaradó Obstruction, provocations et menaces

21 Avril 2006

Le retour et la création de la Zone Humanitaire a donné l’occasion de recueillir de nouveaux témoignages de gens qui vivent dans la région. Un paysan a révélé qu’il y a trois ans et demi, des représentants de la compagnie URAPALMA l’ont invité à former une “Association de petits producteurs”. Au nom de cette dite association, la compagnie à part la suite fait une demande de crédits à l’institution FINAGRO qui est gérée par la Banque agraire de Colombie à Apartado.

L'Organisation Internationale du Travail (OIT) se prononce sur la situation des communautés du Jiguamiando et du Curvarado

18 Avril 2006

Au cours des premiers mois de 2006, la commission d’experts dans l’application des résolutions de l’OIT a émise plusieurs observations sans précédents sur les droits à la Vie, à l’identité culturelle et au Territoire des communautés afrodescendantes en Colombie. La commission s’est basée principalement sur le cas concret des communautés afrodescendantes du Jiguamiandó et des familles du Curvaradó, département du Chocó.

Le gouvernement national renie leurs droits aux communautés afro descendantes du Jiguamiando et du Curvarado

30 Octobre 2005

Le 20 octobre 2005, le quotidien « El Tiempo » publiait une information selon laquelle d’après le ministère des affaires agricoles la moitié des plantations de palmes auraient été légalisé. Légalisation qui passe par le décompte de ses territoires de la propriété collective jusque la reconnu aux afro descendant-e-s en vertu de la loi 70 datant de 1993.

Voici le texte publié:

VOIE LIBRE À LA PALME

Cette palme est maudite et signe de mort

25 Octobre 2005

Le nouveau rapport de l’INCODER (Institut chargé de la propriété de la terre colombien) concernant les cultures de palme dans les territoires collectifs du Curvarado et du Jiguamiando ne laisse aucun doute sur l’objectif de la loi de l’impunité, mal nommé Justice et Paix, ainsi que de la loi de la terre, et des forêts entre autres.

Marchandisation du territoire; les projets de lois poursuivent leur chemin

22 Octobre 2005

La marchandisation des territoires poursuit sa route par le biais de projets de lois comme celui nommé loi forestière, de l’eau, des PARAMOS et le processus judiciaire d’attribution des titres de propriété, et de façon récente la modification par voie de résolution de l’Article 52 de la loi 70 (NdelaT : loi relative aux territoires collectifs des communautés noires).

Pages