Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Justicia y Paz

INFORMATION SUR LE TRAQUAGE ET LES ATTAQUES CONTRE L'INTÉGRITÉ DE JUSTICIA Y PAZ

20 Septembre 2008

"Si les nuages sont obscures dis-t'on, il va pleuvoir. Hipocrisie! Ils savent prédire les signes atmosphériques, mais ne veulent pas dire ce qu'il y a derrière les évidences historiques"

Hier, 18 Septembre 2008, la Comisión de Justicia a été informé de la surveillance, de la planification et des attaques contre la vie et l'intégrité personnelle de quelques défenseurs des droits humains: DANILO RUEDA, ABILIO PEÑA, EDUARD MINA, YIMMI JANSASOY, GERMAN ROMERO, et des connaissances anonymes de P. ALBERTO FRANCO, LILIANA AVILA et ENRIQUE CHIMONJA.

Les menaces passent aux actes

10 Septembre 2008

Les menaces des derniers jours passent aux actes:

- des inconnus s'introduisent de nuit dans la zone humanitaire
- un membre de justicia y paz se fait enlever pendant 1h30.

Résumé des derniers évènements :

Samedi 30 août 2008 , à 00:30, des hommes non identifiés se sont introduits dans la Zone humanitaire de Camelias dans le Curvarado et se sont dirigés vers la maison où dormaient LUZ MARINA ARROYABE, ANDREA ABELLO, CARLOS TORRES, des défenseu-r-e-s de droits humains de la Commission de Justicia y Paz.

Menaces de mort contre l'équipe d'accompagnement du Choco

26 Août 2008

Dimanche 24 août, 11h55, dans la Zone humanitaire de Andalucia, un appel a été recu sur le cellulaire de l’équipe d’accompagnement de Justicia y Paz (numéro 3125883075) provenant du numéro 3103958587. Une voix de femme s’identifiant comme "Aguilas Negras" (Aigles noirs, structure paramilitaire) a déclaré : « Nous sommes les aigles noirs, il serait mieux que vous quittiez la zone, vous êtes surveillez, vous devez partir maintenant. »

la violence fait croître le palmier à huile

28 Juillet 2008

Depuis le début de l’actuelle décennie, l’expansion des plantations de palmier à huile en Colombie a coïncidé, du point de vue géographique, avec l’accroissement de la présence des paramilitaires, à tel point que quelques-unes des nouvelles plantations en cours de développement ont été financées en tant que projets de production à l’intention des membres démobilisés de l’organisation paramilitaire Autodefensas Unidas de Colombia (AUC) qui avaient auparavant fait des incursions dans ces mêmes zones.

Membre des communautés évincé !!!!

3 Juillet 2008

LES FAITS

Hier, le 1er juillet, l’Inspectrice de Police de la municipalité de Riosucio, MILTAN CUESTA, en compagnie du Personero municipal DARIO BLANDON CAICEDO, a ordonne de déloger la famille BARRERA MONCADA de la communauté de Caracoli au Curvarado. Cette action abusive et absurde de la Police s’effectue en réponse a la demande des occupants de mauvaise foi, la famille ARGOTE, entrepreneurs d’élevage extensif, qui maintiennent illégalement leur bétail sur les terres des habitants de al communauté de Caracoli, causant sans cesse des dommages aux travaux agricoles de ceux-ci.

Menaces préoccupantes en réponse aux gains des terres

30 Juin 2008


RAPPORT 91
MENACES CONTRE JUSTICIA Y PAZ ET D’AUTRES ORGANISATIONS DE DROITS HUMAINS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX TRAVAILLANT DANS LE BAJO ATRATO

RESUMÉ

Ce matin, nous avons été informe de possibles attentats qui pourraient être commis contre la vie de membres de Justicia y Paz et d’organismes humanitaires internationaux.

23 entrepreneurs de la palme sous enquête

21 Janvier 2008

Le 23 décembre 2007, les deux premières pages du quotidien “El Tiempo” annonçaient que 23 entrepreneurs de la palme sont accusés d’avoir eu recours à des groupes paramilitaires pour s’approprier des terres des communautés du Curvarado et du Jiguamiando. Il s’agit là d’une victoire sur le plan juridique qui fait suite à la reconnaissance de la propriété légale et légitime des conseil communautaires sur l’ensemble des territoires collectifs (résolution 2424 du 10 septembre 2007).

Pages