Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Actualités - Colombie

Putumayo: Villagarzón entre l’extractivisme et le tourisme communautaire.

16 Janvier 2019

Dans le département du Putumayo, l’aubaine pétrolière dans la municipalité de Villagarzón ne profite qu'aux intérêts étranger. Là-bas, il n’existe aucun hôpital de troisième niveau, pas plus qu’il n’y a d’eau potable ni de traitement des eaux résiduelles, et encore moins une université publique. Avec l’accord de l’État colombien, les multinationales comme Gran Tierra Energy et Emerald Energy ont précarisé des milliers de familles depuis maintenant 15 ans : ils ont transformé le territoire et sa population en un terrain pour l’extraction d’hydrocarbures.

Le bureau du procureur et l'entreprise Frontera Energy s'en prennent aux leaders des mobilisations

29 Novembre 2018

Tôt dans la matinée du 27 novembre, 8 leaders communautaires  ont été arrêtés pour avoir participé à des manifestations pacifiques afin de dénoncer la violation des accords conclus avec la société pétrolière canadienne Frontera Energy dans la zone d'influence du bloc Cubiro à San Luis de Palenque Casanare.Parmi les détenus figurent le leader communautaire de la municipalité de San Luis Ferney Salcedo et son épouse, Yulibel Leal, ainsi que d'autres dirigeants tels que Jesús Leal Salcedo du chemin Platanales, Teresa Rincón et Eliecer Rincón de la Vereda la Venturosa, Salcedo Betancur Jerónimo

San Lorenzo, a dit Non à l'exploration et exploitation minière

29 Novembre 2018

5 novembre CI.- Dans cette municipalité du département de Nariño, au sud-ouest du pays, au terme d'une consultation populaire, la population a repondu non à la question: "Etes-vous d'accord pour que des activités d'exploration et exploitation minière des métaux et des hydrocarbures soit réalasé dans la municipalité de San Lorenzo, oui ou non  ? ". Le Non l'a emporté avec 98,6% du total des voix.

Stop au projet hydroélectrique Hidroituango

15 Novembre 2018

Hidroituango est l’un des plus gros projet hydroélectrique de Colombie. Ce mégaprojet est l’œuvre de l’entreprise gouvernementale Empresas Publicas de Medellin (EPM), financée, entre autres investisseurs, par la Caisse de dépôt et placement du Québec qui a accordé un prêt de 313 millions de dollars. En avril dernier, des failles techniques ont provoqué le débordement de la rivière Cauca, dévastant la population de Puerto Valdivia.

La Piedra - Bulletin d'informations et d'analyses sur l'extractivisme - Novembre 2018

15 Novembre 2018

Ce bulletin comprend une version électronique (ci-dessous) que nous vous invitons à distribuer dans vos milieux. Nous vous encourageons également à inviter vos allié-es à s'inscrire à cette liste de diffusion pour recevoir ce bulletin, des nouvelles de nos activités ainsi que les demandes d'« actions urgentes » lorsque surviennent des injustices en Colombie souvent imputables aux agissements de compagnies canadiennes.



Clicker ici pour vous inscrire sur cette liste.



Contre le nucléaire et son monde à Chalk River

15 Novembre 2018

Depuis 2016, la mobilisation grossit pour protéger la rivière des Outaouais face au projet de construction d'un site pouvant stocker un million de mètres cubes de déchets radioactifs à Chalk River.

Ce dépotoir ce situerait à 1 km de la rivière des Outaouais ! Les risques de contamination de l'eau de la rivière sont donc bien réels. En plus de la rivière des Outaouais, il y a le lac et le ruisseau Perch, des marais et des marécages à proximité.

"El pueblo no se rinde carajo" La grève de Buenaventura

14 Novembre 2018

Les 4, 5 et 6 novembre dernier, Maria Miyela Riascos Riascos, porte-parole du comité de grève civile de Buenaventura et Olga Araujo, défenseure des droits humains et éducatrice populaire de l'Association pour la recherche et l'action sociale (Nomadesc), étaient à Montréal, lors de leur tournée au soi-disant Canada pour parler de la grève qui s'est tenue à Buenaventura en 2017.

Consultation populaire légitime de la municipalité de San Lorenzo –Nariño–

12 Novembre 2018

Suite à un processus communautaire prolongé et participatif, les personnes habitant la municipalité de San Lorenzo se prononceront le 25 novembre prochain à savoir si oui ou non, ils appuient l’exploitation minière sur leur territoire. La consultation aura lieu malgré la décision prise il y a quelques jours par la Cour constitutionnelle à propos de ce type de consultation et malgré que le ministère des Finances et l’organe électoral aient tenté de bloquer cette initiative collective, expression constituante primaire.

Pages