Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Jaggi Singh menacé de 6 mois de prison pour avoir encouragé la chute de la cloture du G20 à Toronto

5 Juin 2011

Parfois, des murs sont construits, non pas pour garder les gens à l’extérieur, mais pour voir qui se sentira assez concerné pour les démolir". - Anonyme


Le 21 juin prochain, Jaggi Singh recevra sa sentence pour avoir incité les gens à démolir la clôture de sécurité du G20 à Toronto [Les propos en question peuvent être visionnés en ligne en deux parties :

Le PASC tient à exprimer publiquement son soutien aux propos tenus par Jaggi Singh lors de cette conférence de presse, puisqu'il s'agit de l'expression légitime d'une opposition au G20 et à ses politiques à laquelle nous participons.

Lors de l’audience sur sentence de Jaggi, qui s’est tenue sur une journée à la fin avril, la Couronne a demandé au juge d’imposer une sentence de six mois de prison. La Couronne a admis qu’aucune sentence de prison, même la plus dure, ne pourrait faire en sorte que Jaggi change ses opinions politiques, mais que la Cour se devait d’envoyer un message clair aux autres militants. L’avocat de Jaggi, Peter Rosenthal, a demandé à la Cour d’imposer une sentence symbolique, soit une amende de 10$.


Notez que si Jaggi reçoit une peine de prison le 21 juin, il sera immédiatement incarcéré.<hr />-

Jaggi, un membre de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) et de Personne n’est illégal-Montréal, à plaidé coupable techniquement pour avoir « conseillé de commettre un méfait de plus de 5000$ ». Ce crime a eu lieu pendant un court discours et lors des réponses aux médias qui l’ont suivi, pendant une conférence de presse de Personne n’est illégal. Celle-ci s'est déroulée près de la clôture de sécurité de 5,5 millions de dollars du G20, le 24 juin 2010, quelques jours avant que la conférence du G20 ne débute officiellement, au centre-ville de Toronto.

En échange du plaidoyer de Jaggi, la Couronne retire toutes les accusations criminelles de complot contre Jaggi, des accusations auxquelles font toujours face ses 17 ancien(ne)s co-accusé(e)s dont les enquêtes préliminaires débuteront en septembre.

L’entente entre la Couronne et Jaggi inclut les points suivants: i) la Couronne n’appellera pas Jaggi à témoigner lors d’une cause reliée au G20; ii) le plaidoyer de Jaggi ne peut pas être utilisé par la Couronne lors d’autres poursuites reliées au G20; iii) Jaggi ne coopérera pas avec la Couronne ou la police; iv) Jaggi ne présentera pas d’excuses pour ses actions et ses paroles; v) la totalité de l’entente de Jaggi sera publique et ne sera sujette à aucun interdit de publication. L’Accord de plaidoyer est disponible ci-dessous.<hr />DÉCLARATIONS DE SOUTIEN

Si votre groupe ou organisme désire aussi rédiger une lettre de soutien publique à Jaggi Singh, ou endosser une lettre déjà écrite, veuillez contacter la CLAC à Montréal via blocampmontreal@gmail.com ; nous amassons les lettres de soutien jusqu’à samedi, le 18 juin, et nous sommes particulièrement à la recherche de lettres qui supportent les propos de Jaggi à la clôture.


Les groupes suivants ont déjà envoyé des déclarations de soutien publique à Jaggi:

* No One Is Illegal (Halifax, Montreal, Ottawa, Toronto & Vancouver): On the Justice of Tearing Down Fences and Dismantling Borders

* La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC): À Montréal, À Toronto et partout! Les murs doivent tomber!

* Solidarité sans frontières: Déclaration de soutien avec Jaggi

* QPIRG Concordia: A Public Statement in Support of Jaggi Singh

* Ontario Coalition Against Poverty (OCAP): Support Jaggi Singh and Resistance to Capitalist Austerity

* Community Solidarity Network (CSN) Toronto: Statement in Support of G20 Defendant Jaggi Singh

* Réseau de la commission populaire: Coupables de lutter contre des murs illégitimes: Déclaration de solidarité avec Jaggi Singh et les autres victimes des mesures ultra-sécuritaires

* Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP): Canadian Union of Postal Workers Support Jaggi Singh and An End to Corporate Theft and Police Tyranny

* Graduate Students' Association (Concordia University): Letter in support of Jaggi Singh

* Concordia Student Union (CSU): Letter of Support for Jaggi Singh



Si votre groupe ou organisme désire aussi rédiger une lettre de soutien publique à Jaggi Singh, ou endosser une lettre déjà écrite, veuillez contacter la CLAC à Montréal via blocampmontreal@gmail.com ; nous amassons les lettres de soutien jusqu’à samedi, le 18 juin, et nous sommes particulièrement à la recherche de lettres qui supportent les propos de Jaggi à la clôture.
<hr />276 lettres ont été remises au juge en appui à Jaggi. Plusieurs auteurs ont aussi pleinement soutenu les déclarations faites par Jaggi à la clôture et ont exprimé leur accord avec l'idée voulant que la clôture de sécurité du G20 aurait dû être retirée. À l'unanimité, les auteurs des lettres exhortent le juge d'imposer une peine minimale.

Parmi les groupes qui ont envoyé des lettres de soutien à Jaggi (en tant qu'organisme ou en tant qu'individus au nom d'un organisme): Artivistic, l’Association pour la Défense des Droits et l’Inclusion des personnes qui Consomment des drogues du Québec (ADDICQ), Beehive Design Collective, Center for Community Organizations (CoCo), le Centre des femmes d’ici et d’ailleurs, CKUT Board of Directors, Le Collectif du Salon du livre anarchiste de Montréal, Committee to Aid Refugees (CAR), Le comité exécutif de L’R, Coopérative Nos Rêves (Parc Extension), Community Solidarity Network (Toronto), Dignidad Migrante, le Bibliothèque Anarchiste DIRA, Le Frigo Vert Collective, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), le Front commun des personnes assistées sociales du Québec, le Groupe de Recherche en Intérêt Public de l’Université du Québec à Montréal (GRIP-UQÀM), Head & Hands (NDG), Immigrant Workers Center, Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS), JOC-Montréal, Montréal-Nord Républik, National Network for Immigrant and Refugee Rights (Oakland, CA), Ontario Coalition Against Poverty (Toronto), OPIRG Toronto, People’s Potato Collective, Prisoner Correspondence Project, le Projet accompagnement solidarité Colombie (PASC), Purple Thistle Collective (Vancouver), QPIRG Concordia, QPIRG McGill, Radical Reference Montréal, Re-Con, le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal, Solidarité sans frontières, South Asian Women’s Community Centre, Stella, le Syndicat des travailleurs et travailleurs des postes, le Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles, Toronto People’s Assembly on Climate Justice

De plus, de multiple individus de Montréal, Toronto, et de partout au Canada, aux États-Unis et outre-mer ont rédigé des lettres de soutien.

CONTACT MĖDIAS : blocampmontreal@gmail.com ou appelez au 514-848-7583 (laissez un message).

INFO: www.clac-montreal.net/jaggi

Auteur: 
PASC

Source: