Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Risque d’attentat contre la leader Maria Ligia Chaverra

23 January 2013

Curvarado,

Mardi 22 janvier 2013

Deux hommes en moto se sont rendus à la Zone Humanitaire de Camelias, cherchant de manière agressive et insistante la leader afrocolombienne Ligia Maria Chaverra.

L’action rapide et solidaire de la communauté a permis à Ligia Maria de se réfugier dans une des maisons de la Zone Humanitaire sans être vue des deux hommes.

Le ton menaçant et agressif des deux hommes laisse présumé qu’il s’agit de paramilitaires. Voyant qu’ils ne pouvaient pas trouver Ligia Maria, ils ont affirmé « Celui qui ne doit rien ne devrait pas avoir peur. Nous devons lui parler et vider notre sac et cela doit se faire avec elle uniquement. »

Il y a quelques semaines nous avons été mis au courant de la planification d’attentats contre plusieurs leaders du Jiguamiando et du Curvarado dont Ligia Maria Chaverra. De plus y a moins de six mois de cela, Maria et 40 autres leaders de la région ont été déclarés objectif militaire par les paramilitaires.

Les communautés qui réclament la restitution de leurs terres demandent depuis mai au Ministère de l’Intérieur et l’Unité Nationale de Protection des mesures de protection collectives, sans n’avoir reçu aucune réponse à ce jour. Cela fait 10 ans que dure la persécution contre les leaders des communautés de la région qui réclament leurs terres, incluant menaces de mort, filatures, intimidations, montages judiciaires et assassinats.

Il y a une semaine, l’INCODER a émis un deuxième rapport dans lequel l’institution identifie les entrepreneurs et occupants de mauvaise foi qui continuent de profiter illégalement des territoires collectifs des communautés. De plus la Cour Constitutionnelle a émis une nouvelle sentence (« Auto ») dans laquelle elle dicte au gouvernement des critères et un chronogramme afin que celui-ci réponde aux communautés noires et métisses victimes du vol de leurs terres au profit de l’agro-industrie de la palme, de la yuca, de la coca et de l’élevage extensif.

Bogotá, D.C. 22 janvier 2013

Comisión Intereclesial de Justicia y Paz

Traduction libre du PASC

 

 
Author: 
Comision de Justicia y Paz

Source: 

Themes: 

Region: